De Gudsekop
Zeilen op een
originele platbodem

Le Histoire 'Gudsekop': Des pommes de terre aux personnes

Le Skûtsje Frysian "de Gudsekop" est un bateau à fond plat, c'est-à-dire sans quille et donc capable de naviguer en eaux peu profondes. Originaire de Friesland, le "Gudsekop" possède une riche histoire. Il a été construit en 1908 au chantier naval du gérant Auke Holtrop van der Zee à Joure, à l’intention de Cornelis Walma & Fils. Les Walma le nommèrent le «Friesland» et l’utilisaient pour transporter les pommes de terre des fermes à l’entrepôt.

Cependant, dans les années 30, les marchands de pommes de terre ont commencé à utiliser des camions pour transporter leurs marchandises et le bateau a du être vendu. Il a été vendu pour un rien à un groupe de scouts marins nommé "Greate Pier" originaires de Sneek. Ils l’ont alors baptisé le bateau "de Gudsekop", d’après un petit étang du même nom. Cela signifie «tête de cheval» et l’on dit, que près de l'étang, une prairie aurait la forme de la tête d'un cheval.

Gudsekop au moment de l'Sneek scouting,
1956 Les scouts marins ont effectué des transformations sur le Gudsekop pour l’adapter à la navigation en groupe. Malheureusement, la deuxième guerre mondiale a provoqué l’arrêt du scoutisme néerlandais. Après la guerre, le bateau plus ou moins oublié et abandonné a pu entrer une fois de plus en service des scouts marins. En unissant leurs forces, ils ont réussi à remettre le bateau sur pieds. Les scouts ont navigué presque chaque week-end et quelques semaines en été. Mais la malchance frappe de nouveau en 1959 : au cours d'une de ces semaines de voile à Sneek ("Sneekweek"), le capitaine du navire meurt d'une crise cardiaque alors qu'il est aux commandes du Gudsekop. En raison du manque d'expérience et de la hausse continue des coûts de maintenance, des scouts marins sont contraints de vendre le navire, la peine au cœur. Il est acheté par le Centre libéral de la jeunesse chrétienne (VCJC).

Le VCJC organise toutes sortes d’activités pour les jeunes. L'achat du bateau permet d’ajouter l’activité voile à la liste. Les années 90 s’accompagnent d’une baisse d'intérêt pour les activités du VCJC et seules quelques activités attirent encore suffisamment de participants. Naviguer avec le Gudsekop est l’une des activités les plus demandées et une fondation se met en place en 1998 pour permettre la navigation même hors du cadre du VCJC. La propriété du bateau est alors transférée à la fondation (aussi appelée "de Gudsekop"), qui a pour seul but de garder le bateau fidèle à son état d’origine et de naviguer dans un mode traditionnel.

A l’heure actuelle: des promenades en bateau et des cours de voile avec des bateaux à fond plat

Aujourd'hui, après plus d'un siècle, le "Gudsekop" peut encore être considéré "traditionnel". Contrairement à d'autres bateaux similaires, le "Gudsekop" par exemple, ne dispose pas d'un moteur. Lorsqu’il n’est pas possible d’utiliser la voile pour des raisons géographiques ou météorologiques, l'équipage utilise des "vaarbomen" (de longs bâtons de bois prenant appui sur le fond du lit pour pousser le bateau) ou le halage (une longue corde permettant de tirer le bateau à partir du rivage). Parmi tant d’autres raisons, ceci fait de la navigation avec le "Gudsekop" une expérience vraiment unique.

Grâce à un groupe de volontaires (capitaines de bateau, seconds capitaines et autres), le "Gusekop" peut partir en mer très souvent. Le bateau navigue chaque année d'Avril à fin Octobre. Les départs en mer sont faits à partir du port Akkrum. Tout le monde – du plus expérimenté loup de mer au marin en herbe - peut participer pour un week-end ou une semaine d’action avec pour seule condition que chacun donne un coup de main quand la voile du bateau l'exige. La fondation organise aussi plusieurs cours de navigation sur bateaux à fond plat, qui permet aux enthousiastes d'apprendre l’authentique navigation sans  moteur. Ceci demande beaucoup en termes de responsabilité et d’expérience en voile. La plupart des activités sont ouvertes à tous afin que le plus grand nombre puissent s’essayer à cette manière de faire de la voile.

Le gréement du "Gudsekop" est typique "à la néerlandaise". Il se compose d'une grand-voile et d’un foc. La grand-voile est hissée avec deux drisses (une drisse de gorge et une drisse de pic). Il est aussi possible d’amurer (ou en néerlandais, on parlera de "katten") lorsque l’on relève le point d’amure pour réduire la voile. Le gréement est accompagné d’une balancine à l'extrémité libre de la bôme. Toutes ces drisses ensemble donnent plus que suffisamment de possibilités au "Gudsekop" pour s’adapter en toutes circonstances dans les eaux de Friesland, comme des canaux étroits ou des lacs. Pour le "Gudsekop" c’est un jeu d’enfant!

Aimeriez vous venir faire de la voile avec nous?

Équipage Gudsekop sur la dunette

Notre système de réservation est seulement disponible en néerlandais. Notre équipage cependant peut parler un peu de français (et un très bon anglais) et serait ravi de répondre à toutes vos questions ou de recevoir votre réservation par l'intermédiaire du formulaire 'contact form'.

 

Contact form

Remplissez s'il vous plait toutes les cases avec un astérisque (*)

email address:
Homepage:
URL:
Comment:

*:
:
*:
*:

© stichting de Gudsekop | privacyverklaring